Unboxing : Alone in the dark édition limitée

Comme toute saga mythique dans l’univers vidéoludique, Alone in the dark a connu des hauts mais aussi parfois des bas. Assurément, le dernier opus sorti en 2008 fait davantage partie des heures sombres de la licence que de ses heures de gloire. Quoi qu’il en soit, je me suis tout de même laissée tenter en achetant le collector pour 10€ tous ronds.

Cela faisait longtemps que j’avais repéré cette édition limitée qui prenait la poussière dans l’un de mes magasins d’occasion fétiche. Affiché d’abord à 25€, le collector a eu du mal à trouver preneur et a finalement écopé d’une baisse de prix considérable qui m’a permis de franchir le pas. Par principe, je me refusais à mettre plus de 10€ dans ce collector tant le jeu et le coffret souffrent d’une mauvaise réputation. Toutefois, le titre étant inspiré des récits de Lovecraft, mon auteur favori, je ne pouvais passer à côté de ce jeu aussi médiocre soit-il.

édition limitée alone in the dark

Plutôt petit, le coffret édition limitée d’Alone in the Dark se présente sous la forme d’une boîte cartonnée rectangulaire assez fragile qui marque facilement. L’objet est tout de même assez joli avec cette fissure factice qui sert en réalité d’ouverture au coffret.

alone in the dark collector

L’intérieur de mon édition collector est un peu fouillis puisque les cales servant à ranger le contenu du coffret est absent. Peu importe, tant que tout y est.
Pour commencer, on retrouve une figurine parmi les plus affreuses jamais réalisées. La statuette ne rend en effet pas vraiment honneur à Edward Carnby qui manque cruellement de charisme. Ce n’est pas pour rien que cette dernière figurine en bonne place dans mon classement des pires figurines d’éditions collector.

collector alone in the dark

La pose de la figurine est en effet des plus banales, la qualité des matériaux employés est discutable et surtout les finitions sont pour le moins risibles.
Le visage de Carnby ressemble en effet davantage à celui d’une personne ayant légèrement abusé de la chirurgie esthétique que du héros sombre et ténébreux présenté sur la jaquette du jeu.

figurine alone in the dark alone in the dark figurine figurine alone in the dark

Chose appréciable toutefois, on peut retrouver sous le socle de la figurine un numéro de série prouvant l’aspect limité du présent collector. Il ne faudra cependant pas se fourvoyer, l’édition limitée d’Alone in the Dark n’est absolument pas rare et n’a que peu de valeur sur le marché actuel.

DSCN7741 DSCN7747

Dans le coffret on retrouvera également un petit boîtier cartonné renfermant un DVD making-of du jeu. Un élément appréciable mais qui ne trouvera sans doute écho qu’auprès d’un public restreint tant l’intérêt autour du jeu est faible.

alone in the dark DSCN7757 DSCN7758

Cette édition limitée propose également le cd des ost dans un format physique et dans un boîtier cd s’il-vous-plaît ! Les morceaux composés par le français Olivier Derivière sont au nombre de 8 et promettent quelques belles surprises auditives.

alone in the dark ost DSCN7766 DSCN7768

De son côté, le jeu est fourni dans sa boîte d’origine sans aucun dlc ou contenu téléchargeable supplémentaire. Ce n’était pas encore tout à fait à la mode à l’époque et c’est tant mieux.

DSCN7760 DSCN7761

Enfin, les esthètes seront ravis de se plonger dans les coulisses de la création du jeu grâce à un petit artbook sympathique mais léger en termes de contenus. On aurait aimé quelques anecdotes et explications complémentaires.

DSCN7771 DSCN7773 DSCN7774 DSCN7776 DSCN7779 DSCN7782 DSCN7783

En soi, pour 10€ ce petit collector vaut largement le coup mais je vous déconseille fortement de mettre plus de 15€ dans cette édition limitée que l’on retrouve à la pelle sur les sites d’annonces tels que le Bon Coin.

2 thoughts on “Unboxing : Alone in the dark édition limitée

  1. J’ai ri en voyant la figurine! Elle est vraiment atroce! On dirait qu’un enfant de 4 ans à fait la peinture… C’est là que l’on voit aussi l’évolution des éditions collector depuis 7-8ans

  2. Ha ha oui la figurine fait peine à voir et c’est vrai que depuis les collector ont beaucoup évolué vers le positif même si les collector n’ont en réalité plus grand chose de collector désormais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *