Arrivages : bd, livres, WipeOut et amiibo

Cet après-midi, avec le beau temps et des chaleurs presque estivales, j’ai eu envie de sortir un peu. Direction le centre commercial le plus proche avec l’espoir de trouver quelques amiibo ou jeux pour compléter ma collection. Le moins que l’on puisse dire c’est que la pêche a été bonne… exceptionnelle même !
Je me suis d’abord rendue dans un petit magasin de destockage qui propose souvent des livres à bons prix. Dans un bac plein de bouquins en bazar je remarque une affichette sur laquelle est inscrit « 1€ les 3 livres ou BD au choix ». A ce prix là c’est intéressant je farfouille donc en quête de nouveaux ouvrages à mettre dans ma bibliothèque. Si la plupart des livres ne sont en fait que des guides de voyage vieux d’une dizaine d’années et des autobiographies de stars ratées, je tombe tout de même sur des petites choses intéressantes. En premier lieu une BD intitulée « Les fantômes du vieux bourg« . Le pitch est pour le moins énigmatique, difficile de saisir le propos du récit mais le style de dessin me plaît beaucoup et pour le prix je me dis que je ne risque pas grand chose.

shopping bd

A cette première BD, j’ajoute une bande-dessinée éditée par Fluide Glacial et donc forcément décalée et humoristique. Au dos de l’album on ne trouve aucun synopsis. Je me base donc sur le titre et les dessins pour imaginer un peu le contenu de l’ouvrage. Ce dernier est assez évocateur puisqu’il évoque les voyages dans le temps, une thématique que j’aime beaucoup retrouver dans les films ou les livres. Je me laisse donc tenter par « Les chrononautes, le temps et rien d’autre« .

DSCN8206

Pour avoir le lot à 1€ je dois ajouter un livre de plus. Cela devient difficile de trouver quelque chose d’intéressant mais je finis par dégoter un petit manga dont la couverture a immédiatement attisé ma curiosité. On y voit un personnage anthropomorphe s’apparentant à un chat avec une chemise, une cravate et une cigarette aux lèvres. Je feuillette un bref instant le livre et je fond littéralement devant ces dessins oscillant entre style enfantin et poétique. C’est décidé, je repars avec « Catsby » !

DSCN8200

Avant de passer en caisse pour me délester de 1€ je fais le tour du magasin. Après tout on ne sait jamais, je peux toujours retomber sur quelques petites trouvailles. Et je fais bien puisqu’au bout d’un rayon un second bac de livres m’attend. Les titres sont moins variés et plus chers mais je suis quand même bien tentée par les deux volumes de « Les pubs que vous ne verrez plus jamais« . Des compilations de publicités ringardes, sexistes, racistes et j’en passe … A 1.50€ le livre au lieux de 15€ chaque en librairie, je prends l’ensemble pour m’offrir une bonne tranche de rigolade et constater à quel point la publicité a pu dériver au cours de son existence.

shopping

Après cette razzia sur les livres avec 4 bouquins pour 4€ seulement, je me dirige vers une grande surface et plus précisément vers son rayon jeux vidéo. Rien de bien folichon hélas mais au bout de l’allée j’aperçois un grand présentoir bourré de jeux en promotion. Je passe quelques minutes à farfouiller pour finalement me rendre compte que les prix proposés sont tous sauf des promotions. On y trouve par exemple l’affreux collector de Fear 3 pour 27€ et Michael Jackson The Experience HD sur PS Vita pour 10€. Pas de quoi s’extasier donc. Pourtant, en fouinant un peu je tombe sur un jeu PS2 encore sous blister. Pensant tomber sur un énième Fifa je regarde la jaquette sans grand espoir et là Ô surprise, un WipeOut ! Affiché à seulement 2€55, ce WipeOut Pulse est tout neuf et c’est le dernier du présentoir. Vu la difficulté de retrouver des jeux PS2 neufs et à des prix corrects, je n’hésite pas une seule seconde à l’embarquer. Il restera d’ailleurs bien sagement dans son blister et dans mon étagère de jeux.

wipeout pulse

Ma journée shopping était déjà plus que satisfaisante mais ce n’était encore que le début des réjouissances puisqu’une fois mon WipeOut payé, je prends la direction de mon Micromania habituel en quête d’un éventuel petit amiibo. Et là c’est le gros lot ! Dans les rayonnages se trouvent deux amiibo Wario et deux amiibo Dracaufeu. Je me saisis d’un Wario et d’un Dracaufeu, étiquetés à 14.99€ chacun et laisse les deux autres exemplaires à un prochain acheteur. Je n’aime pas les spéculateurs, ce n’est pas le moment d’en devenir une ! Presque introuvables sur le net, ou bien vendus plus du double de leurs prix, ces deux amiibo semblent plus faciles à trouver dans les points de vente physiques… Etrange mais on n’est pas à un mystère près avec les figurines Nintendo.

amiibo dracaufeu et Wario

En conclusion, ma journée shopping s’est avérée fructueuse tant pour ma bibliothèque que pour ma ludothèque. Si les livres sont intéressants, je partagerai avec vous mon ressenti. En attendant je vous souhaite à vous aussi de bonnes séances shopping !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *