Trésors oubliés : les démos PSone

Si aujourd’hui les jeux comme les démos tendent de plus en plus à se dématérialisés, il fut un temps où les démos étaient proposés au format cd. En ce temps là, alors qu’internet n’en était qu’à ses prémices, les joueurs ne pouvaient compter que sur le bouche-à-oreille et les médias traditionnels pour s’informer sur leurs jeux vidéo favoris. Parmi ces moyens d’information, c’était surtout la presse papier qui tirait son épingle du jeu avec des dizaines de magazines différents dont le mémorable PlayStation Magazine qui avait l’avantage de proposer à chaque parution un cd de démos sur PlayStation One.

démos ps1

Bien moins chères qu’un véritable jeu, elles permettaient de découvrir un extrait plus ou moins longs de plusieurs centaines de titres pour se faire un avis et jouer durant des heures entières. Je ne compte pas en effet le temps passer sur la démo de Tombi, un jeu que je n’ai jamais eu la chance d’avoir et dont la côte est désormais indécente. Je me souviens également des heures passées sur la démo de Cool Boarders 2 pour tenter de faire la meilleure descente en snowboard possible ou de Tony Hawk’s Skateboarding à essayer de maîtriser toutes les figures inimaginables.

démos ps1

En plus de permettre de jouer à plusieurs centaines de jeux pour un coût dérisoire, ces démos permettaient de découvrir de véritables perles. C’est notamment grâce à ces cd de démos que j’ai pu découvrir Grand Theft Auto premier du nom, les Chevaliers de Baphomet, MediEvil ou encore Theme Hospital, des monuments du jeu vidéo. Hélas, il n’était possible que de jouer quelques minutes du jeu mais cela suffisait déjà amplement à mon bonheur.

Rythmées par des décors psychédéliques à deux doigts de faire exploser la rétine et de musiques techno d’un autre âge, ces démos restent un souvenir impérissable et il m’arrive encore parfois de relancer ma PlayStation One pour revivre ces instants de nostalgie et de bonheur.
En attendant de reprendre la Dualshock 1 en main, je conserve ces précieux petits trésors oubliés dans deux pochettes officielles, l’une à l’effigie de PlayStation et la seconde aux couleurs de Spyro le dragon, l’un de mes héros d’enfance.

cd démo ps1

Il est fort dommage qu’aujourd’hui les démos ne soient plus disponibles sous ce format. Cela donnait un petit coup de pouce aux ventes de la presse papier et permettaient aux joueurs de disposer d’un bel objet promotionnel. Encore une fois, l’avenir semble tendre vers le tout dématérialisé et c’est bien dommage.

DSCN0717 DSCN0722 DSCN0724 DSCN0737

5 thoughts on “Trésors oubliés : les démos PSone

  1. Ahhh la fameuse démo One! Toutes ces démos sont des souvenirs impérissables chez moi! Comme toi j’ai joué des heures et des heures, parfois plus qu’au vrai jeu. je me rapelle de la démo de Tomb Raider et celle de Tombi (je n’ai jamais eu le jeu aussi d’ailleurs). C’était vraiment exceptionnel et on découvrait tellement de titres. Merci pour ce coup de nostalgie 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *