Retour sur l’Evry Games City

Le week-end dernier, j’ai eu la chance de pouvoir participer à la toute première édition de l’Evry Games City, le nouveau rendez-vous gaming d’Île de France. Situé aux Arènes de l’Agora d’Evry, ce premier événement avait pour ambition de réunir passionnés de jeux vidéo et grand public avec un espace dédié aux jeux indépendants, des bornes de jeu en libre accès ainsi que des tournois E-Sport. Le moins que l’on puisse dire c’est que le pari est réussi. On pouvait en effet croiser dans les allées des gamers pur jus mais aussi des familles venues découvrir le monde des pixels. Une jolie mixité qui fait plaisir à voir et augure le meilleur pour l’image du jeu vidéo.

evry games city salon

Côté fréquentation, le salon a réalisé un très beau score avec un peu moins de 5.000 visiteurs sur deux jours. Pour rappel, les organisateurs attendaient environ 3.000 visiteurs… Une franche réussite donc pour cette grande première. Il faut dire que toutes les conditions étaient réunies pour faire de ce week-end un beau succès.
Les bornes en libre accès ont permis à de nombreuses personnes de prendre en main quelques hits récents à l’instar de Halo The Master Chief Collection, PES 2015, Forza Horizon 2, Mario Kart 8 ou encore Just Dance 4. Hélas, aucun jeu inédit ou exclusif n’était proposé d’où un intérêt plutôt limité. Les bornes ont toutefois suscité un vrai engouement durant tout le week-end tout comme les diverses conférences dédiées à diverses thématiques jeux vidéo.

evry games bornes

Le véritable point fort de l’événement était sans aucun doute son orientation E-Sport. Peu de salons concilient aussi bien sport électronique et jeu vidéo grand public. Un vrai atout qui a permis à de nombreuses personnes de s’initier à cette activité en passe de devenir un sport à part entière. Evry Games City a d’ailleurs eu l’honneur d’être inauguré par la Secrétaire d’Etat en charge du Numérique, Axelle Lemaire. Très ouverte aux jeux vidéo, cette dernière a affirmé lors de son discours sa volonté de faire reconnaître l’E-Sport au Code du Sport et d’aider les entreprises françaises à innover avec une révision du crédit d’impôt jeu vidéo. De vraies bonnes nouvelles qui déboucheront peut être sur de réelles avancées dans le domaine vidéoludique.

evry salon

En plus de ces espaces jeux indés, E-Sport et bornes en libre accès, Evry Games City était aussi l’occasion d’assister à une soirée unique en son genre. Un show interactif impliquant concrètement le public et mettant en scène toute une flopée d’invités de renom à l’instar de Luffy, champion du monde d’Ultra Street Fighter IV, Kythis, animatrice sur la chaîne GameOne ou encore la chanteuse Real Chanty. A l’animation on retrouvait Gen1us, animateur sur GameOne et ancien champion de Tekken, mais aussi Sacha Judaszko, humoriste révélé grâce à l’émission On ne demande qu’à en rire. Un duo atypique qui a véritablement enflammé le public avec une série de sketchs permettant de présenter divers jeux tout en agrémentant le spectacle de plusieurs défis. Le résultat fut des plus sympathiques avec de bonnes tranches de rigolades, des tweets du public diffusés en direct et une avalanche de cadeaux et goodies.

evry games city photo

En somme, avec ses tournois E-Sport, ses présentations de jeux indé, son spectacle festif et ses nombreuses petites animations en tout genre, Evry Games City fut une excellente surprise et il me tarde déjà de revenir l’an prochain avec une édition qui proposera très certainement un contenu encore plus riche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *