Portrait : Rotoshi, fondateur du blog La Crique de l’Aube

Après avoir fait la connaissance de Charles, le créateur du site créer son jeu vidéo, je vous propose d’aller à la rencontre de Rotoshi, le fondateur du blog La Crique de l’Aube qui évoque aussi bien l’univers de la piraterie que le monde du jeu vidéo et de la culture en général.

– Avant de commencer, pourrais-tu te présenter en quelques lignes ?

Fasciné par l’expression et les univers riches d’allégories diverses … et autres fantaisies émerveillant notre quotidien, depuis mon plus jeune âge ; je suis devenu au fil du temps conteur, lecteur public, animateur d’ateliers d’écriture, écrivain public, illustrateur, animateur, éducateur. Passionné par la culture et les œuvres majeures et certaines relativement plus discrètes de ces dernières décennies … bref un passionné d’Histoires sur tout présentoirs.

rotoshi

– Tu as fondé le blog La Crique de l’Aube, qu’est-ce qui t’as motivé à devenir blogueur ?

Mon expérience blog n’en est pas à son galop d’essai pas plus que ma présence sur la toile, ce qui ma décidé de me lancer plus avant c’est la qualité, la fluidité et la richesse du Blackstorm Museum. Je souhaite en ouvrant ce nouveau blog  présenter les œuvres majeures de mon univers par des articles et des dossiers plus pertinents par la recherche d’une certaine qualité, d’un angle de vue différent que ceux déjà présents sur le net. D’où une publication plutôt erratique actuellement mais qui s’améliore à chaque pas,  du moins je travaille et je réfléchis (beaucoup) en ce sens … Je présente également sur mon blog certains de mes contes. En préparation une formule d’articles plus réguliers sans oublier les articles de fonds, une chaîne Youtube …

crique-de-laube

– On sent que ton univers est marqué par le monde de la piraterie. D’où te vient cette fascination pour les corsaires et autres boucaniers ?

J’ai toujours aimé cette univers avant tout pour la liberté omniprésente et le refus de la décadence des sociétés assujettissant sans cesse l’humain en l’abrutissant. La défense des valeurs fondamentales.
Un documentaire excellent m’a encore plus confirmé cette passion lien de toutes les civilisations « Les Anges noirs de l’utopie » de Michel Viotte, vu sur Arte.

pirate

– Sur ton blog, tu parles souvent de jeux vidéo. Es-tu un passionné de jeux ?

Au-delà des histoires, j’aime jouer également sur tout support depuis mon plus jeune âge, jeux de société, jeux de rôles sur table et grandeur nature, soirée enquête … et les jeux vidéo (atari, commodore, consoles, pc). J’ai eu l’occasion d’être démonstrateur de jeu lors d’événements, créateur de scénarii, organisateur de soirées enquête et GN.

– Quels sont tes jeux vidéo fétiches ?

Mes jeux vidéo préférés sont : La saga The Witcher depuis le premier opus en enhanced (2008 – …) pour son mythique studio polonais respectant tant ses joueurs le bien nommé CD Red Projekt,  et son univers brute et adulte pleinement assumé …

the witcher 3

découvert la même année que la saga des Assassins Creed (éberlué par leurs côté simulateur /aventure flirtant avec l’Histoire.

assassin rogue

La trilogie Mass effect (2008 – 2012), l’un des jeux Bioware les plus abouti, je suis fan de leurs jeux depuis le premier Baldur’s Gate(1998).

mass-effect

MédiEvil (1998 – 2005) et son univers burtonesque assumé (1998).

medievil

Alice Madness Returns, American McGee’s Alice 2 pour son univers glauque et déjanté à souhait (2011).

alice-madness

Beyond Good and Evil dont j’attends désespérément le deuxième opus même si son génial créateur a apparemment déserté le navire, Michel Ancel, un véritable ovni vidéoludique …

beyond-good-evil

La saga des Spellforce car j’ai rarement vécu un jeu gestion stratégie, aventure RPG aussi poussé (2003)

spellforce

et Overlord rappelant un certain Dungeon Keeper(2007-2009) !

overlord
Je ne pourrais terminer cette liste non exhaustive sans citer la merveilleuse Saga culte du point & click « Monkey Island »  du temps ou Lucas arts electronic n’était pas oublié.

monkey-island

-As-tu un jeu vidéo à conseiller sur le thème de la piraterie ?

Trois assurément :

sid-meier-piratesmonkeyislandac-black-flag

– Si tu pouvais créer ton propre jeu vidéo, à quoi ressemblerait-il ?

Je doute d’y arriver un jour techniquement mais un scénar ou un roman d’inspiration qui sait … Un jeu épique, inspiré et assumé comme The witcher 3 dans un univers riche d’aventures et de pirates très certainement à la découverte de multiples cultures et inspiré probablement aussi de la profondeur d’Albator 78. Des personnages tant féminins que masculins attachants et contrastés, des personnages capables de parkour au besoin, dans un univers riche, profond et déjanté. Un scénario digne de ce nom en perpétuel évolution, des dialogues aux choix cornéliens. Une intrigue évolutive à plusieurs rebondissements possibles et aux multiples fins dont des fins ouvertes …

– Un dernier petit mot à ajouter ?

Keep cool !  Vivez pleinement vos passions …

2 thoughts on “Portrait : Rotoshi, fondateur du blog La Crique de l’Aube

  1. L’univers de Rotoshi me plait beaucoup. À la base, la piraterie ne me plait pas forcément, mais je dois avouer que je suis, moi-même, étonnée par mon attirance pour ce monde. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *