Mes 5 films favoris

Ce blog a été créé non seulement pour parler de jeux vidéo mais aussi de toutes mes autres passions, et il y en a quelques unes. A commencer par le cinéma. Le septième art a longtemps constitué mon hobby principal, à tel point que j’ai choisi d’effectuer un Bac Littéraire en option cinéma-audiovisuel au Lycée Pasteur de Besançon. Durant ces trois années de lycée, j’ai accumulé pas mal de DVD en tout genre pour agrandir ma culture cinématographique. Résultat, j’ai amassé près de 500 films aujourd’hui entassés chez mes parents. Eh oui, quand je me mets à collectionner je ne plaisante pas !
Malgré le nombre incalculable de films que j’ai pu visionné, aussi bien à la télévision qu’au cinéma ou en DVD, cinq films demeurent au-dessus du lot pour moi. Je vous propose de les découvrir dès à présent.

bon brute truand clint

Gangs of New-York

Martin Scorsese figure parmi mes réalisateurs favoris. Et pour cause, chacun de ses films ou presque fut encensé non seulement par le public mais aussi par le public. De Taxi Driver à Casino en passant par les Affranchis et les Infiltrés, j’ai adoré chaque film avec toutefois une préférence pour Gangs of New-York. Pour beaucoup, ce ne fut pas le meilleur film du réalisateur mais j’avoue avoir adoré l’ambiance dégagée au sein du film grâce au travail du directeur de photographie Michael Ballhaus et à l’incroyable prestation de Daniel Day-Lewis, excellent dans son rôle de Bill le Boucher. Etant également une grande amatrice de films historiques, et plus précisément de films décrivant l’histoire américaine, je ne suis pas restée sensible à cette oeuvre adaptée de l’étude historique homonyme d’Herbert Asbury. Un excellent film pour en apprendre un peu plus sur l’histoire de New-York.

gangs of new york

Le Bon, la Brute et le Truand

« Tu vois le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses. » Voici sans doute la réplique la plus célèbre de ce western mythique qu’est Le Bon, la Brute et le Truand. Chef-d’oeuvre incontesté de Sergio Leone, ce film demeure célèbre par ses musiques signées Ennio Morricone et ses gros plans détaillant les yeux plissés de Clint Eastwood, Elli Wallach et Lee Van Cleef, chacun prêt à dégainer son colt pour mettre la main sur une cargaison d’or.
Un film culte, mythique et légendaire à voir et revoir sans modération.

bon brute truand

Forrest Gump

Délicieusement naïf, Forrest Gump est un antihéros des plus attachants. A travers ses aventures, on découvre une bonne partie de l’histoire américaine, de la ségrégation raciale à la guerre du Vietnam en passant bien entendu par l’ascension d’Elvis Presley et la révélation du Watergate.
Film culte à souhait, Forrest Gump est connu de tous, ne serait-ce que par la mythique réplique « cours Forrest, cours ». Un monument du cinéma qui me tire à chaque fois une petite larme et un grand sourire.

forrest gump

Mr. Nobody

Méconnu, ce film de Jaco Van Dormael demeure un véritable OVNI dans le paysage cinématographique. Mêlant drame, romance et science-fiction, cette oeuvre à part ne suit pas une trame classique. Le passé, le présent et le futur s’y croisent tout comme des réalités alternatives. En somme, l’histoire se concentre autour de Nemo Nobody incarné par un surprenant Jared Leto, un jeune garçon incapable de choisir entre son père et sa mère lorsque ces derniers décident de se séparer. Tout au long du film, on suit les différentes vies que Nemo aurait pu vivre si il avait choisi de partir vivre avec sa mère plutôt qu’avec son père ou bien si il avait choisi d’épouser telle femme plutôt qu’une autre.
Une ode poétique à la vie et à ses multiples embranchements.

mr nobody film

Le Seigneur des Anneaux Le Retour du Roi

Dur dur de choisir un opus parmi l’excellente trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson. Toutefois, j’avoue ma préférence pour le dernier épisode de la saga « Le Retour du Roi » qui est à mon sens celui qui comporte le plus de scènes mémorables. C’est dans ce dernier opus que l’on voit Sam combattre la gigantesque araignée Arachne dans le col de Cirith Ungol, c’est dans celui-ci aussi que l’on fait plus ample connaissance avec les Ents et que la cité blanche de Minas Tirith subit les assauts des orques, des mercenaires et des Nazguls.
Ce dernier épisode est un concentré d’action et de scènes épiques avec en prime le dénouement ultime de la trilogie. Après 3h de film, on en redemande et c’est suffisamment rare pour être évoqué. Hélas, la trilogie est belle et bien achevée tout comme celle du Hobbit. Il reste cependant pas mal d’oeuvres de Tolkien à adapter à l’écran. Gageons qu’elles le seront dans les années à venir.

retour du roi

One thought on “Mes 5 films favoris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *