Livre : L’invisible et autres contes fantastiques

Mettre en images les récits de Howard Phillips Lovecraft n’est pas chose aisée tant le maître de Providence est avare de détails dans ses descriptions. Qui pourrait en effet décrire avec exactitude l’allure des Grands Anciens ou de l’abominable Cthulhu ? Pourtant, il existe de nombreuses illustrations et adaptations de l’univers lovecraftien. Parmi ces adaptations, j’avoue avoir un faible pour les bande-dessinées qui ont le don de pouvoir mêler fidélité littéraire et créativité artistique.
Chez les amoureux de Lovecraft et de neuvième art, la référence est bien entendu Breccia et ses nombreuses adaptations mais aussi Alan Moore. Toutefois, de nombreux autres dessinateurs se sont inspirés du mythe de Cthulhu et des nouvelles horrifiques de Lovecraft. Tout récemment, j’ai découvert le travail d’Erik Kriek, un auteur de bande-dessinées néerlandais avec son ouvrage L’invisible et autres contes fantastiques.

l'invisible et autres contes fantastiques

Ce volume compile 5 nouvelles de Lovecraft adaptées en bande-dessinées dont Le cauchemar d’Innsmouth, Dagon, L’invisible, La couleur tombée du ciel et Je suis d’ailleurs. Le tout est accompagné d’une préface signée par Gerard Soeteman, un scénariste et auteur néerlandais, et d’une postface de Milan Hulsing, un dessinateur de bande-dessinées. Si la préface évoque davantage le travail et l’oeuvre de Kriek, la postface s’attache plutôt à décrire brièvement le travail et l’existence de Lovecraft. Deux compléments bienvenus qui permettent d’explorer la carrière de ces deux artistes séparés par plusieurs décennies mais dont les oeuvres se mêlent habilement dans cet album.

bd lovecraft DSCN9852 DSCN9853

Le style graphique de Kriek, très inspiré des comics et des pulps américains traduit admirablement bien l’ambiance véhiculée dans les récits de Lovecraft. Tout en noir et blanc, les planches sont à la fois sobres et incroyablement riches en détails. Les néophytes eux même n’auront aucun mal à se plonger dans l’univers parfois complexe de Lovecraft.

DSCN9848 DSCN9850 DSCN9856

Les textes sélectionnés sont variés et comptent des récits célèbres à l’instar de Dagon et d’autres plus méconnus tels que L’invisible. Bref, il y a de quoi contenter les puristes lovecraftiens, les amateurs de récits horrifiques et les amoureux du style pulp américain.
Un ouvrage à recommander chaudement donc mais à éviter de lire les soirs d’orage.

DSCN9854 DSCN9857DSCN9849

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *