Livre : L’art de Lovecraft / L’appel de Cthulhu

C’est un peu par hasard que je suis tombée un jour sur un recueil de nouvelles de Howard Phillips Lovecraft. Dès les premières lignes, je me suis retrouvée happé dans un univers aussi terrifiant qu’intriguant. Peu à peu, je me suis laissée séduire par la mythologie de celui qu’on appelait le Maître de Providence.
Monstres millénaires, abominations dissimulées aux regards des hommes, malédictions séculaires… l’oeuvre de Lovecraft m’a fasciné tout comme les différentes représentations graphiques qui en ont été faites.

l'art de lovecra lovecraft art

Se prêtant peu à une représentation visuelle, le style de Lovecraft a été très peu adapté que ce soit au cinéma, à la télévision, dans les jeux vidéo ou picturalement. Pour autant, cet univers atypique a inspiré de nombreux artistes, à commencer d’ailleurs par Frédérick Raynal pour le jeu Alone in the Dark. Si on trouve peu d’adaptations vidéoludiques des textes de Lovecraft, le monde des jeux de plateau fourmille lui de jeux inspirés de cet univers angoissant particulièrement propice aux jeux de rôle.

art lovecraft lovecraft livre

Le plus fameux d’entre eux reste sans conteste Call of Cthulhu, un jeu né aux Etats-Unis dans les années 80 et ayant fait appel à de nombreux artistes pour illustrer cartes, plateaux et autres éléments de jeu.
Une partie de ces dessins et illustrations sont rassemblées dans le très bel ouvrage « L’art de Lovecraft / L’appel de Cthulhu ». L’occasion pour les néophytes de mettre un pied dans l’univers de l’écrivain et pour les artistes en herbe de s’inspirer d’un monde où l’horreur est reine.

DSCN9191

Edité aux éditions Soleil et paru en 2010, ce grand et beau livre se résume en fait à une compilation d’images issues des différents jeux de carte et de rôle édités en hommage à Lovecraft. On y retrouvera des oeuvres de plusieurs dizaines d’artistes aux styles très variés.
Si les plus ardus connaisseurs de l’écrivain se montreront sans doute un peu déçu, il faut avouer que la seule contemplation des centaines de croquis, esquisses et dessins offerts par ce recueil suffit amplement à notre bonheur.

lovecraft art

Sur près de 200 pages, les lecteurs découvriront des oeuvres classées en 8 thématiques. La première partie intitulée Savoir interdit regroupe des illustrations représentant textes anciens, manuscrits interdits et autres chercheurs mystérieux.

lovecraftlovecraft

Dans la partie Visiteurs ce seront les êtres abominables qui seront à l’honneur tandis qu’on retrouvera dans la section La loi et le désordre gangsters, juristes et représentants des forces de l’ordre en proie à leurs pires cauchemar.

lovecraft l'appel de cthulhu lovecraft dessin lovecraft illustration DSCN9202

Les praticiens de l’occulte, adorateurs des créatures démoniaques et fous furieux sont pour leur part rassemblés dans la partie Etranges passe-temps. 

l'appel de cthulhu cthulhu dagon lovecraft

L’angoissante ville d’Innsmouth, bordée par la mer où se dissimulent d’affreux secrets est des immondices insoupçonnées est quant à elle mise en valeur dans la partie Profondeurs.

innsmouth lovecraft DSCN9218cthulhu

Pour voyager au-delà des sens, la section Expéditions propose des illustrations sur des terres lointaines et inconnues. On pourra retrouver des représentations d’explorateurs et aventuriers de l’inconnu.

expéditions lovecraft DSCN9234 DSCN9235 DSCN9236

Dans sa vie, Lovecraft s’inspira de multiples auteurs fantastiques dont Robert W. Chambers. Il s’inspira notamment du recueil de nouvelles Le Roi en jaune dont cette sixième partie reprend le nom avec des illustrations dédiées à un jeu blasphématoire et à ses adeptes.
Enfin, la section « Chaos rampant » se consacre aux différents visages du chaos.

DSCN9220 DSCN9238 DSCN9240

Dunwinch, Dagon, Cthulhu, Innsmouth… tout ce qui fait le fondement même de la mythologie lovecraftienne est réuni en un seul et même ouvrage à dévorer sans modération. Gare toutefois à ne pas égarer son esprit et sa santé mentale dans les abysses.

5 thoughts on “Livre : L’art de Lovecraft / L’appel de Cthulhu

  1. Le livre à l’air superbe! Par contre je ne connais pas du tout l’univers de Lovecraft, je n’ai jamais rien lu qui soit écrit par lui. Je connais un peu bien sur la mythologie autour de Cthulhu mais guère plus. Tu as commencé par quel livre?

  2. Pour ma part, j’ai commencé la série de nouvelles par Le Rodeur devant le seuil, suivi de L’Horreur dans le musée… ça suit à peu près l’ordre des parutions. Lovecraft est le Tolkien du cauchemar ! 🙂
    Un prof de lettres qui m’a mis dedans au collège (ça fait un bail) avec Le cauchemar d’Innsmouth. Et depuis, je cultive et me délecte de l’univers de Lovecraft.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *