Critique Witchfinder tome 1 : au service des anges

Après vous avoir parlé d’éditions collector en tout genre, j’avais envie de vous parler d’un comics que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire récemment. Il s’agit de Witchfinder – au service des anges, le premier tome d’une série de comics tirée de la célèbre saga Hellboy. Au scénario on retrouve d’ailleurs le créateur du fameux démon rouge Mike Mignola tandis que le dessin a été confié à Ben Stenbeck, un habitué de la série Hellboy et de Lord Baltimore.

DSCN4767

En termes scénaristiques, Witchfinder nous plonge dans le Londres victorien du 19ème siècle, époque à laquelle on pouvait croiser Sherlock Holmes et son fidèle Watson ou encore le tristement célèbre Jack l’éventreur. Bref, une ère pleine de mystères et de brumes dans laquelle Edward Grey, chasseur de sorcières engagé par la reine Victoria, devra enquêter sur de bien sombres affaires. Conspirations occultes, crimes sordides, sociétés secrètes et monstres démoniaques sont au menu pour le grand bonheur des fans de fantastique et d’horreur.

DSCN4789

A mi-chemin entre Edgar Allan Poe (Edward Grey a d’ailleurs une troublante ressemblance avec Poe) et Howard Phillip Lovecraft, cette aventure fascinera le lecteur de bout en bout. On appréciera de plus les coups de crayons de Stenbeck, simples mais terriblement efficaces et la mise en couleur soignée de Dave Stewart restituant avec fidélité l’ambiance lugubre de ce Londres mystérieux et secret.
On regrettera toutefois quelques petites longueurs et une accélération soudaine de l’action qui pourra parfois décontenancer.

DSCN4894

DSCN4794

Les fans de Hellboy seront aux anges avec de nombreuses références à la série. Les lecteurs peu familiers de la saga ne seront pas  déboussolés pour autant grâce aux notes de bas de page qui permettront de se resituer dans le contexte.

Enfin, ce premier tome offrira quelques bonus appréciables avec la publication de deux histoires supplémentaires « Dessein meurtrier » et  » L’enterrement de Katherine Baker » qui permettent d’en apprendre plus sur l’histoire du personnage d’Edward Grey ainsi qu’un petit carnet de croquis qui dévoile les coulisses de la création de Witchfinder.

DSCN4922

En résumé, on tient là une petite pépite brute qui ravira les fans de fantastique et de mystère. Fans de Poe et de Lovecraft, vous tenez là un comics qui saura sans aucun doute vous tenir en haleine. Une belle lecture pour les vacances, pour l’été ou mieux, le soir avant de vous coucher histoire de rajouter un peu de frissons. Vivement le tome 2 !

DSCN4920

DSCN4917

DSCN4896

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *