L’anecdote : comment je suis passée à côté d’une pièce de collection incroyable

Il y a peu, je suis passée à côté d’une pièce de collection assez énorme. Voilà donc l’occasion idéale d’inaugurer une nouvelle rubrique du blog que j’intitulerai sobrement « l’anecdote« . Cette nouvelle rubrique me permettra de vous livrer quelques faits singuliers et petites histoires autour de ma collection ou de ma vie de gameuse. Mais revenons à nos moutons. Je vous disais donc avoir raté il y a quelques mois l’opportunité d’ajouter à ma collection une pièce ultra collector. L’histoire commence au mois d’août, en plein été. Je flânais dans une boutique spécialisée dans la revente d’objets d’occasion lorsque soudain mon regard fixa son attention sur une imposante statuette à l’effigie de la célèbre Lara Croft.

figurine tomb raider

L’objet était de belle dimension, environ 40 cm de hauteur pour une dizaine de centimètres de largeur. La figurine représentait la Lara du tout premier opus de la saga sorti sur PlayStation en 1996 avec ses formes angulaires et son visage pas forcément très gracieux. Un revolver dans chaque main, la célèbre aventurière avait la même pose que celle de la jaquette du premier Tomb Raider. Bref, vous l’aurez compris, la belle statuette m’avait tapé dans l’oeil, d’autant plus que le prix de vente était des plus raisonnables… seulement 14.99€ pour la statuette et sa boîte d’origine. Pourtant, je ne sais pourquoi, je suis repartie sans rien de cette boutique. Sans doute me suis-je dit que j’allais attendre que ma semaine de vacances passe pour voir si j’avais encore le budget nécessaire à cette acquisition. J’ai donc repoussé mon achat, prenant ainsi le risque de la voir partir chez un autre collectionneur.

tomb raider

Et la semaine de vacances passa sereinement. J’avais toujours en tête cette statuette et je pensais retourner la chercher dès mon retour. Hélas, comme je l’imaginais, la statuette n’était plus sur les étales de la boutique. Elle avait été vendue. La déception était immense mais je ne pouvais n’en vouloir qu’à moi même pour cet acte manqué.
Au fil des jours, les regrets se sont peu à peu tus et la vie a doucement repris son cours avec son lot de préoccupations jusqu’au jour où je me suis mise à ranger un peu les jeux PS1 de ma gaming room. C’est en ouvrant le boîtier de Akuji the heartless, un jeu édité par Eidos, que je suis tombée nez à nez avec une photo de la fameuse statuette Tomb Raider.

DSCN1635

En effet, entre la notice et le cd du jeu se trouvait un petit prospectus proposant au propriétaire du jeu de participer à un grand jeu concours. Pour ce faire, il suffisait de remplir un questionnaire et de renvoyer le tout au siège de l’éditeur pour espérer ensuite être tiré au sort et remporter l’une des 24 statuettes Lara Croft mises en jeu.
Après quelques recherches sur le net, j’ai appris que cette figurine serait en fait limitée à 1.000 exemplaires à travers le monde et avait été sculptée par un certain Ronald Brandt. En somme, une pièce de collection indispensable pour tout grand fan de l’archéologue aventurière.

DSCN1637

Elle m’est passée sous le nez mais avec un peu de chance je parviendrai à remettre la main dessus au cours d’une brocante ou en fouinant un peu sur internet.

DSCN1638

8 thoughts on “L’anecdote : comment je suis passée à côté d’une pièce de collection incroyable

  1. Correction, elle n’est PAS limitée à 1000ex. 🙂
    La toute première version l’aurait été (je recherche encore des officiels qui peuvent valider cette info) mais n’a pas été commercialisée (elle n’avait pas de boite officielle par exemple), juste offerte à Eidos et Core Design, … et peut-être à la presse.
    Eidos a validé ensuite sa commercialisation et elle a été produite à quelques milliers d’exemplaires dès 1997…
    C’est celle que l’on retrouve partout maintenant, assez facilement et qui se vend en moyenne à plus ou moins 50€.
    C’est une exclusivité européenne ceci dit, tout comme sa petite soeur, la TR4 « souffle sur son arme » !  

    Par contre 15€ avec la boite ! CA c’est l’affaire du siècle ! Surtout si elle n’avait aucune casse !! O,O

    • Merci pour ces précisions… j’avais trouvé des infos indiquant qu’elle était limitée à 1.000 exemplaires… mais bon impossible de savoir si c’est vrai ou non au final. Dans tous les cas oui pour 15€ en super état avec sa boîte c’était l’affaire du siècle et je regrette tellement…

  2. En effet les boules.

    Dans le genre pièce de collection dont je suis passé à côté j’en ai une belle également…

    Une fois lors des soldes d’hiver, je vais voir par hasard si mon Leclerc du coin n’a rien d’intéressant.

    Et là je mets la main sur une Gameboy Advance SP édition Zelda dans sa boîte d’origine. Je la prends et je continue mon petit tour tout en faisant mes comptes… Je venais de lâcher pas mal d’argent dans des collectors soldés chez Game et je commençais à avoir quelques remords. Du coup je l’ai reposé…

    En rentrant à la maison j’explique ça à ma copine qui me demande si je suis con. Du coup le lendemain j’y retourne et je ne retrouve plus mon précieux…

    C’est ainsi que je suis passé à côté d’une console collector pour… 24,99€…

    • Ouch… une très belle occasion ratée effectivement. J’ai tellement de regrets de ce genre… je suis du genre à trop réfléchir avant un achat et c’est pas forcément un avantage puisqu’on loupe pas mal de belles affaires comme ça…

      • Et moi je suis du genre à pas trop réfléchir à la dépense parfois, achat impulsif tout ça, et c’est pas mieux dans certains cas ^^.

        Par contre, la console SP édition Zelda, ça c’est vraiment raté pour le coup, ouch :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *