5 séries à découvrir sur Netflix

Netflix, un nom que vous avez sans doute entendu régulièrement ces derniers mois. Et pour cause, ce nouveau service de vidéo à la demande propose un contenu des plus conséquents pour à peine une dizaine d’euros par mois. Films, séries, documentaires et même spectacles filmés sont disponibles en visionnage quand l’on veut, où l’on veut (tant que l’on dispose d’un écran et d’internet) et surtout autant de fois qu’on le désire. Au départ, j’étais assez peu attirée par ce service, tant le principe de replay et video on demand était déjà développé. Finalement, je me suis laissée convaincre grâce notamment à l’argument du mois d’essai gratuit. Rapidement, je me suis rendue compte de la richesse du catalogue Netflix et j’y ai vu l’opportunité idéale de rattraper mon retard au niveau des séries.
Après avoir visionné en l’espace de quelques semaines à peine l’intégralité de Breaking Bad, j’ai eu envie de découvrir d’autres pépites du même acabit et suis tombée sur des séries remarquables, parfois atypiques et souvent décalées. Voici mes cinq coups de coeur Netflix en termes de séries.

1/ Penny Dreadful

Je vous ai déjà parlé de Penny Dreadful dans un long article dédié à la série. Je n’en démords pas, il s’agit là d’une franche réussite pour tous les amoureux d’univers fantastique et de l’époque victorienne. Une époque victorienne sordide où l’on croise des sorcières, des monstres assoiffés de sang et des créatures sorties d’un autre âge. Le scénario très original mêle habillement les références à la littérature fantastique classique et noue une intrigue à faire frissonner de plaisir. Un vrai régal que je recommande chaudement aux amateurs de goules, vampires et autres loups-garous.

penny dreadful

2/ BoJack Horseman

A première vue, la série BoJack Horseman n’a rien pour séduire les amateurs de séries matures. La série est entièrement réalisée en dessin-animé et le personnage principal est un cheval doué de parole. Curieuse de voir ce que cela pouvait donner, je me suis lancée dans la série sans grande conviction et à ma grande surprise, je me suis laissée emporter par les épisodes, terminant ainsi toutes les saisons en l’espace de quelques jours. Qu’est-ce qui a bien pu retenir mon attention à ce point ? Eh bien tout d’abord un humour décapant qui passe de l’humour « pipi caca » au sarcasme plus subtil. Bien loin de se contenter de faire rire, BoJack Horseman est aussi une série émouvante qui touche le spectateur à travers des personnages aux destins brisés. On passe un bon moment aux côtés du cynique BoJack, un ancien acteur raté qui tente de retrouver la célébrité en rédigeant son autobiographie. Une intrigue qui n’a rien d’excitant à première vue et pourtant on accroche très vite à cet univers loufoque, grotesque qui moque à sa façon la machine à rêve d’Hollywood.

bojack

3/ Les Kennedy

En 2011, France 3 avait diffusé les épisodes d’une série consacrée à la famille Kennedy. A l’époque, j’avais raté la diffusion et avec le temps j’avais oublié de chercher à les revoir. Lorsque je suis tombée sur la série dans le catalogue Netflix, je me suis aussitôt lancée dans le visionnage. Au total, on compte seulement 8 épisodes d’une quarantaine de minutes racontant l’ascension fulgurante de John F. Kennedy au gouvernement des Etats-Unis. De prime abord, le côté historique pourrait rebuter, en cherchant notamment à être trop documentaire, trop prévisible. Pourtant, la série parvient à accrocher grâce à une narration un peu décousue qui nous fait voir les moments les plus forts et les plus emblématiques du clan Kennedy. Cette narration un peu déroutante, se laisse néanmoins apprécier pour qui veut se plonger dans l’histoire intime de John F. Kennedy. On se rappellera néanmoins qu’il ne s’agit en aucun cas d’un document historique et que certains éléments ont été volontairement scénarisés et mis en scène. Une série à savourer avec un oeil novice donc.

les kennedy

4/ Spartacus

Eh oui, encore une série historique. Celle-ci en revanche ne cherche pas vraiment à retranscrire une vérité historique bien qu’elle s’en inspire. On suit donc la destinée de Spartacus, un thrace devenu soldat puis esclave. Envoyé dans l’arène pour se battre, il démontre un talent certain pour ce qui est de trancher des têtes et de triompher de ses adversaires. Il deviendra un gladiateur légendaire avant de mener une rébellion contre l’esclavage.
Cette histoire, contée à travers de nombreux films, livres, pièces de théâtre, se retrouve ici réinterprétée avec des intrigues qui ne cessent de se croiser, de se multiplier pour que le spectateur soit constamment en haleine. Et ça fonctionne ! Complots, trahisons, amours interdits, effusions de sang… il se passe toujours des choses inattendues au cours d’un épisode. Une recette qui assure le succès de cette série où le sang et le sexe sont légion. A réserver à un public adulte et pas trop sensible.

Spartacus: War of the Damned KEYART Spartacus: War of the Damned ֲ© 2012 Starz Entertainment, LLC. All rights reserved..

5/ Bates Motel

Il ne s’agit pas d’une exclusivité Netflix mais je n’avais jamais eu l’occasion de voir cette série qui m’intriguait tant. Il faut dire qu’une série portant sur l’univers d’Hitchcock, l’un de mes réalisateurs fétiches, cela ne pouvait que m’enthousiasmer. Le scénario se concentre en effet autour du film Psychose, film culte où le tenancier d’un motel défraîchi assassine et développe un important trouble de la personnalité. La série se concentre sur la jeunesse de Norman Bates, ce fameux propriétaire du motel. On y voit les liens complexes et un peu tordus qu’il entretient avec sa mère ainsi que divers événements qui auront un impact sur l’esprit perturbé du jeune Norman.
Là aussi, les intrigues sont nombreuses, les mystères davantage encore pour le plus grand bonheur des spectateurs.

bates motel

Il reste de nombreuses autres séries à découvrir et j’ai d’ailleurs hâte de tomber sur d’autres pépites. Et vous, quelles sont vos séries Netflix préférées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *