5 jeux que je rêvais d’avoir à Noël

Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, je n’ai que très rarement reçu des jeux vidéo en cadeau à noël. Je crois que mes parents et ma famille en général étaient assez réticents envers ce genre de média et préféraient largement m’offrir des jouets plus classiques. Pourtant, chaque année je rêvais de voir au pied du sapin quelques jeux vidéo qui m’avaient marquée lorsque j’avais pu les découvrir dans la presse ou chez des amis. Voici d’ailleurs une petite liste non exhaustive des jeux que j’aurais rêvé d’avoir pour noël.

1/ Far Cry 3

Nous sommes en 2012. Ubisoft a lancé depuis quelques mois déjà sa campagne de promotion pour le futur Far Cry 3 qui s’annonce tout simplement grandiose. Alors que je bave littéralement devant les teasers et les images du jeu, j’essaye inopinément de faire passer un message à ma chère soeur qui est en train de chercher ce qu’elle pourra bien m’offrir pour noël. Pleine d’espoir, je regarde mes cadeaux emballés dont l’un à pile la forme d’un jeu PS3. Je jubile intérieurement. Je me vois déjà explorer la vaste île de Rook Island et combattre l’infâme Vaas. Et puis soudain, la désillusion. J’ouvre le paquet et là je vois non pas le tant attendu Far Cry 3 mais le plus décevant Far Cry 2.

L’ascenseur émotionnel dans toute sa splendeur. Cela reste néanmoins un beau cadeau de la part de ma soeur qui m’a précisé et je le comprends bien que Far Cry 3 était hors de son budget. Il est vrai que le jeu venait à peine de sortir et coûtait alors la bagatelle de 60€.
Quoi qu’il en soit, j’ai passé quelques heures laborieuses sur Far Cry 2 avant de m’offrir moi-même Far Cry 3, l’un des meilleurs FPS qu’il m’ait été donné de faire.

Far cry 3 édition insane

2/ Tombi

Le plus beau noël de ma vie fut celui où j’ai reçu en cadeau la PlayStation 1 avec Crash Bandicoot en premier jeu. Pendant longtemps, Crash Bandicoot fut notre seul jeu PS1. Des amis nous donnaient toutefois des disques de démo qu’ils obtenaient en achetant les magazines jeux vidéo de l’époque. Grâce à ces démos, nous avons pu découvrir ma soeur et moi des jeux merveilleux qui nous faisaient rêver. Parmi les jeux qui nous avaient le plus frappé se trouvait Tombi, également connu sous le nom de Tomba. Un superbe jeu de plateforme mettant en scène un jeune garçon aux cheveux rose et dont les principaux ennemis ne sont autres que de vilains cochons.

Nous passions des après-midi entiers à jouer à Tombi, à tout explorer, à revenir sur nos pas et à tenter d’aller le plus loin possible. Hélas, bien qu’elle était assez longue, cette démo n’était qu’une démo et nous n’avons jamais pu savoir ce qu’il advenait des vilains cochons et de Tombi. J’ai longtemps rêvé d’avoir ce jeu à noël mais le père noël n’a jamais voulu me l’apporter. Peut-être qu’un jour, je pourrais m’offrir moi-même ce superbe jeu méconnu devenu aujourd’hui une vraie pépite de la PlayStation 1 et dont la rareté fait grimper les prix.

tombi

3/ Mickey’s Wild Adventure

Encore un beau souvenir de noël. Dans ma jeunesse, j’étais très proche de l’un de mes cousins qui a lui aussi eu une PlayStation 1. Comme c’était un garçon, cela semblait à l’époque plus normal de lui offrir des jeux vidéo plutôt qu’à une petite fille comme moi. Je me souviens bien qu’une année, mon cousin avait eu sous le sapin deux jeux que je voulais depuis longtemps ; Hercule de Disney et Mickey’s Wild Adventure. J’ai éprouvé une grande jalousie à le voir déballer ces deux titres que je rêvais d’avoir. Heureusement, il me laissait souvent jouer avec lui et on a passé de supers moments ensemble sur ce jeu que j’ai finalement pu m’offrir récemment.

mickey-s-wild-adventure8

4/GTA Vice City

Quand Grand Theft Auto Vice City est sorti, en 2002, j’étais au collège et je n’avais que 13 ans. Bien que le jeu ait été interdit aux mineurs, quelques camarades de classe avaient déjà le jeu en leur possession et me parlaient avec fascination de tout ce qu’il était possible de faire dans le jeu. Je me rappelle précisément d’un cours d’anglais en classe de cinquième où, plutôt que d’écouter le professeur, nous parlions avec l’un de mes camarades de GTA et des infinies possibilités qui s’offraient à nous dans le jeu. Il me racontait qu’il adorait aller titiller les flics, faire monter les étoiles de recherche de la police pour finalement s’emparer d’un tank de la garde nationale et détruire une bonne partie de la ville. En entendant tout cela, je ne rêvais que d’une chose ; faire exactement pareil. Longtemps j’ai espéré que mes parents, euh pardon, le père noël m’apporte le jeu au pied du sapin. Bien sûr, mes parents ne m’ont jamais offert le jeu à proprement parler. J’ai moi même financé son achat en l’achetant à une amie en classe dont le grand frère souhaitait s’en séparer. Un achat un peu dissimulé aux yeux de mes parents c’est vrai mais je ne regrette rien. J’ai passé des heures et des heures à arpenter la ville de Vice City, à jouer les gangsters et à conduire à tombeau ouvert.

Vice city ps2

5/ Crash Team Racing

 J’ai un lien très particulier à la licence Crash Bandicoot. Comme je vous l’ai dit plus haut, Crash fut mon tout premier jeu et depuis ses débuts je suis la licence avec fidélité. Aussi, quand Crash Team Racing est sorti, en 1999, j’espérais que mes parents nous offriraient à ma soeur et moi le jeu qui nous manquait dans la saga, à savoir Crash Team Racing. Nous avions découvert le jeu chez notre cousin avec qui nous jouions des heures et des heures sur les différents circuits de ce jeu de course proche d’un Mario Kart. Malheureusement, nous n’avons jamais eu le jeu en notre possession et j’espérais toujours secrètement que les prochains repas de famille se dérouleraient chez mon cousin pour pouvoir continuer à jouer. D’ailleurs, nous lui avons emprunté le jeu un bon paquet d’années avant d’enfin lui rendre à contre-coeur. Aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre puisque je possède désormais le jeu et j’avoue prendre toujours autant de plaisir à reprendre le volant aux côtés de Crash, Coco, Cortex, Dingodile et tous les autres.

crash-team-racing

Et vous, quels sont les jeux que vous rêviez d’avoir à noël mais que vous n’avez jamais reçu en cadeau ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *