5 jeux incontournables avec des dinosaures

Il y a près de 65 millions d’années, des créatures aussi effrayantes que fascinantes régnaient sur la Terre. Ceux que l’on a nommé « terribles lézards » en latin, autrement dit les dinosaures ont toujours exercé une grande fascination sur l’homme, bien que ce dernier n’ait jamais croisé ces charmantes grosses bestioles. Depuis leur découverte au 19ème siècle jusqu’à nos jours, les écrivains, peintres, cinéastes et autres artistes ont souvent tenté de mettre en scène de façon plus ou moins réussies ces créatures fascinantes. Au cinéma, on se souvient bien entendu de Jurassic Park où les dinosaures reprennent leurs droits sur l’homme et sa cupidité mais aussi de King Kong où le gorille géant combat avec une extrême facilité de féroces tyrannosaures.
En littérature, c’est surtout sous la plume d’Arthur Conan Doyle que les dinosaures ont repris vie grâce au Monde Perdu, un ouvrage qui a inspiré bien d’autres artistes dont Michael Crichton pour son roman « le parc jurassique » qui donnera ensuite naissance au mythique Jurassic Park.
Bien entendu, dans l’univers vidéoludique, les dinosaures ont aussi la part belle. Féroces, cruels et terrifiants, ils constituent des ennemis et protagonistes idéals pour tout jeu de survie, d’horreur ou de tir. Néanmoins, on peut retrouver des dinosaures aux allures plus sympathiques dans des jeux destinés à un public plus jeune ou à l’univers plus cartoonesque. Tantôt sympathiques montures, tantôt redoutables ennemis, voici cinq jeux faisant revivre les dinosaures à grands coups de pixels.

1/ Dino Crisis

Imaginez un peu un Resident Evil où les zombies seraient remplacés par des dinosaures… Vous tenez là à peu de choses près le concept de Dino Crisis. Développé et édité par Capcom (tiens, comme par hasard), Dino Crisis nous plonge sur l’île d’Ibis, où un chercheur dénommé Kirk s’adonnait autrefois à des recherches secrètes. Après que le gouvernement ait décidé de stopper le financement du projet et qu’une violente explosion ait entraîné la mort de l’ensemble de l’équipe ainsi que du docteur Kirk, l’île fut laissée à l’abandon. Trois années après ces dramatiques événements, une équipe de quatre soldats d’élite est envoyé en mission sur l’île car il semblerait que le docteur Kirk ait survécu et continue ses mystérieuses expériences. En réalité, le commando est envoyé en mission suicide car l’île est désormais peuplée de monstres préhistoriques assoiffés de sang.

Dino Crisis fut mon tout premier jeu d’horreur et je me souviens encore des frissons que le jeu me procurait. Je tremblais littéralement en tenant ma manette lorsque j’entendais les cris sauvages des vélociraptors et autres tyrannosaures s’approcher. Il fallait parcourir de longs couloirs étroits au bout desquels on tombait souvent nez-à-nez avec des cadavres fraîchement dévorés ou des prédateurs redoutables. L’ambiance glauque à souhait du jeu m’a glacé le sang et je reste persuadée qu’aujourd’hui encore j’éprouverai encore quelques frissons en remettant les mains dessus…

2/ Zoo Tycoon : Dinosaur Dig

Ah Zoo Tycoon, un jeu que beaucoup de joueurs ont rôdé bien comme il faut. Ce jeu de gestion mythique permettait de créer son propre zoo en aménageant chaque élément, chaque installation, chaque parc à sa manière. Un jeu de gestion complet et poussé qui garantissait même au joueur de choisir le prix de l’entrée de son parc ou encore les tarifs de ses cadeaux souvenirs et restaurants. Un grand catalogue d’espèces animales permettait au joueur de choisir quels animaux placer dans son parc. Suite au succès du titre, diverses extensions sont sorties dont « Espèces en danger », « Marine Mania » ou encore « Animaux disparus ». Parmi les nombreuses extensions proposées, l’une d’elles à particulièrement retenue mon attention et pour cause, elle propose de créer un parc zoologique rempli de dinosaures ! Baptisée Dinosaur Dig, l’extension est sortie en 2002 et proposait d’intégrer des tricératops, brontosaures, allosaures et autres tyrannosaures à son parc. De quoi rejouer les scènes mythiques de Jurassic Park, d’autant plus que les dinosaures parvenaient souvent à s’échapper de leur enclos pour aller se délecter des malheureux visiteurs.

3/ Jurassic the hunted

Sorti uniquement aux Etats-Unis, Jurassic the hunted est un FPS bien bourru qui plonge le joueur dans la peau de Dylan, un soldat surentraîné engagé dans une mission de sauvetage. Manque de chance, son hélicoptère se retrouve comme aspiré dans un univers parallèle. Lorsqu’il reprend connaissance, il se réveille dans une jungle luxuriante qui n’a rien d’accueillante puisqu’elle est peuplée de monstres préhistoriques. Notre homme se rend vite compte qu’il a été victime du fameux triangle des Bermudes et il va devoir se battre contre une multitude de lézards géants pour survivre et espérer pouvoir se sortir de cet enfer. Si l’histoire peut paraître saugrenue, voire un peu tirée par les cheveux, elle n’en reste pas moins un bon sujet pour développer un FPS nerveux et des plus plaisants. Les missions sont néanmoins assez répétitives mais on prend un plaisir fou à dégommer du vélociraptor et à mettre en déroute un puissant tyrannosaure.

4/ Primal Rage

Primal Rage est né sur les bornes d’arcade. Le principe est simple, on choisit un combattant parmi toute une flopée de monstres préhistoriques pour combattre une autre créature du même acabit. Derrière ce jeu de combat mettant en scène des dinosaures, se cache en fait un semblant de scénario. Le titre développé par Atari met en effet en scène un monde apocalyptique dans lequel la civilisation humaine a pratiquement été éradiquée. Les rares survivants sont retournés à l’âge de pierre tandis que sept sortes de demi-dieux dinosauriens se battent pour prendre le contrôle de la Terre. Certains aspirent à un monde de paix tandis que d’autres ne pensent qu’au mal. Au final, on se fiche un peu de tout ça puisque le but c’est de castagner du dino avec un autre dino et ça c’est déjà mortel !

5/ Crash Bandicoot 3

Dans ses aventures, Crash Bandicoot a pour habitude de chevaucher plusieurs montures insolites pour mener à bien ses missions. Dans le premier opus, il pouvait ainsi traverser un parcours semé d’embûches sur le dos d’un porc sauvage avant d’opter pour le dos d’un petit ours polaire dans Crash Bandicoot 2 la revanche de Cortex. Dans le troisième épisode sorti sur PlayStation 1, Crash se retrouve projeté le temps d’un niveau dans une caverne préhistorique où coule de lave en fusion et où un furieux tricératops tente de le transpercer. Heureusement, il pourra compter sur l’aide d’un gentil bébé dinosaure à peine sorti de l’oeuf pour s’emparer du précieux cristal rose et rentrer au bercail sans une égratignure.

Bien entendu, les dinos sont les stars de nombreux autres jeux vidéo. On pense notamment à la saga Turok, aux jeux tirés de Jurassic Park ou encore du plus récent Ark Survival Evolved. On se souvient également de l’apparition inoubliable d’un T-Rex dans Tomb Raider ou du très poétique Lost Eden où les vilains tyrannosaures cherchent à envahir le monde. Bref, les amateurs de dinos ont largement de quoi se faire plaisir pad en main.